Que faire en cas dégâts des eaux ?

Vous venez de vous rendre compte que votre plafond est humide ou qu’un de vos murs ruisselle ? Dans cette situation importante, vous devez réagir au plus vite car vous êtes confronté à un dégât des eaux. Voici tout ce qu’il faut savoir si vous rencontrez un tel sinistre ?

Qu’est-ce qu’un dégât des eaux ?

Il s’agit d’un dommage causé par l’eau sur des biens.  Il inclut la responsabilité qui peut être engagée lors de dommages subis avec tiers (comme par exemple avec des voisins).

Plusieurs cas peuvent se présenter :

  • Le sinistre s’est produit chez vous et seule votre habitation est concernée,
  • Le sinistre s’est produit chez vous et votre habitation ainsi que celle d’un tiers sont concernées,
  • Le sinistre s’est produit chez un tiers et votre habitation est endommagée.

A noter : il est important de bien vérifier que vous êtes couvert contre ce risque. Pour cela, vous devez vous reporter à votre contrat d’assurance. L’assurance contre le dégât des eaux n’est obligatoire que pour les locataires.

Quelles sont les mesures à prendre ?

Il est important d’avoir de bons réflexes :

Agir au plus vitre :

Fermer l’alimentation d’eau,
Prévenir les voisins, le gardien…
Faire réparer la fuite rapidement afin de ne pas aggraver la situation.

Penser à l’expertise :

Vous devez conserver les justificatifs de la réparation,
Ne rien jeter même si les objets sont abîmés, mouillés… car l’assureur et l’expert auront besoin d’évaluer les objets afin d’estimer les dommages.
Ne pas remettre en état (par exemple : les peintures avant le passage de l’expert).

Comment le constater ?

Que vous soyez victime ou responsable, vous devez remplir un formulaire qui est un constat amiable « dégât des eaux » qui vous a été remis par votre assureur (par exemple : Maaf, Matmut…). Ce document vous permettra de réunir les informations suivantes :

  • Le lieu,
  • Les circonstances,
  • La nature,
  • Les coordonnées des personnes concernées et les coordonnées de leur compagnie d’assurance.

Ce constat se compose de plusieurs feuillets identiques qu’il convient d’adresser :

  • A votre assurance,
  • A l’assurance des parties adverses,
  • Au propriétaire du logement (si vous êtes locataire).

Important : vous devez remplir un constat « dégât des eaux » même s’il n’y a pas de tiers en cause. Vous avez 5 jours ouvrés après le sinistre pour envoyer le constat. Il vous permettra d’être indemnisé rapidement.

Comment se passe le suivi du dossier ?

 Faut-il faire appel à une expertise ?

Cette expertise n’est pas nécessaire. Cependant, votre assurance peut réclamer une expertise et par conséquent désigner un expert afin de déterminer l’origine du dégât des eaux et ainsi déterminer le montant des réparations. Il est conseillé de préparer la venue de l’expert. Pour cela, il convient d’établir un état des pertes à l’occasion de ce sinistre.

Quel est le règlement de l’indemnité ?

L’assureur va vous envoyer par voie postale un courrier mentionnant le montant de l’indemnité proposée. Ce montant prend en compte les dommages identifiés et chiffrés.
Si vous êtes d’accord, le règlement se fera dans les délais indiqués dans votre contrat,
Si vous n’êtes pas d’accord, il convient de contacter votre assureur afin de déposer une réclamation.
A noter : si le désaccord persiste, vous pouvez avoir recours à la médiation.