La carte vitale : en quoi consiste-t-elle ?

On vous a demandé de faire faire une carte vitale ? En quoi consiste cette carte ? À qui s’adresse t-elle ? Est-ce une obligation ?

Une définition plus précise

Il s’agit d’une carte verte de la taille d’une carte de crédit qui est utilisée en France depuis 1998. Depuis 2007, une nouvelle version existe, elle affiche dorénavant la photo du titulaire. Elle remplace la traditionnelle carte en papier de l’assuré social. Attention, cette carte n’est en aucun cas un moyen de paiement. Elle permet aux professionnels de santé de prendre en compte les informations contenues dans cette carte et de créer par conséquent une feuille de soin électronique. Grâce au traitement informatique, l’assuré est remboursé plus rapidement.

Cette carte contient le nom, prénom de l’assuré, son numéro de sécurité sociale, son organisme d’affiliation, sa caisse de remboursement, la durée de ses droits et enfin le ticket modérateur. On peut considérer que c’est une carte d’identité de chaque assuré.

A qui s’adresse t-elle ?

Elle s’adresse à tous les bénéficiaires de l’assurance maladie qui ont plus de 16 ans. Elle ne peut être utilisée que sur le territoire Français. Elle est gratuite et est strictement personnelle.

A noter : pour les jeunes âgés de moins de 16 ans, ils sont inscrits sur la carte de leur parent ou de leur ayant-droit.

Doit-on la mettre à jour ?

Cette carte à puce est émise sans durée de validité, cependant elle doit être remise à jour à chaque changement de situation personnelle ou professionnelle (par exemple : changement d’état civil, caisse d’affiliation…). Pour la mettre à jour, rien de plus simple, il suffit de se rendre dans un établissement de santé comme une pharmacie ou une caisse d’assurance maladie par exemple. Des bornes sont à votre disposition pour mettre à jour votre carte.