Assurance vie : comment ça fonctionne ?

On vous propose de souscrire une assurance vie mais vous souhaitez tout d’abord savoir comment ça fonctionne ?

Sa définition

L’assurance vie est un placement financier qui est proposé par une compagnie d’assurance. Cette assurance va vous permettre de transmettre le capital que vous aurez investi à un bénéficiaire de votre choix. Ce capital investi pourra être versé au bénéficiaire à votre décès et il est considéré comme étant une épargne longue puisqu’elle permet de faire fructifier votre argent. Ce produit présente des avantages fiscaux intéressants en matière de succession.

Il s’agit d’un produit souple car il permet d’épargner, de se constituer un complément de retraite mais aussi de préparer la transmission de ses biens.

L’objectif de l’assurance vie est de garantir le versement d’une somme. Attention à ne pas confondre avec l’assurance décès qui prévoit le versement du capital qu’en cas de décès.

Comment ça fonctionne ?            

Un contrat d’assurance vie peut être ouvert à tout âge et a une durée déterminée. Il est reconductible ou non selon le type de contrat que vous avez souscrit. Vous devrez verser auprès de votre assureur des sommes d’argent. En retour, celui-ci s’engage à vous verser un capital ou une rente dans le cas ou vous seriez vivant au terme du contrat. Si vous décédez, la transmission du capital se fera au(x) bénéficiaire(s) de votre choix, désigné(s) dans votre contrat.

Quel type de support ?

Il est existe deux types de support pour un contrat d’assurance vie :

  • Les fonds en euros : que l’on appelle aussi fonds garantis. Les sommes sont placées sur un support et ne peuvent en aucun cas diminuer.
  • Les unités de compte : on parle dans ce cas d’actions et d’obligations qui vous permettent d’accéder aux marchés boursiers. Vous pouvez gagner de l’argent mais aussi en perdre. C’est le risque à prendre !

Vous pouvez faire le choix de déposer votre capital sur un seul support et on parlera de mono-support ou alors scinder le capital en deux et à ce moment là on parlera de multi-support. Vous pourrez à tout moment changer la répartition entre les deux supports. En contrepartie, vous devrez payer des frais d’arbitrage.