Assurance Renault Master

Le véhicule que vous conduisez est un modèle Master du constructeur français ? Pour vous permettre de découvrir l’histoire de ce véhicule, nous allons vous donner les informations clés qui ont permis à ce véhicule d’être une référence chez Renault. De plus, nous allons vous aidez à choisir l’assurance la plus adaptée à vos besoins.

Ce véhicule utilitaire de 3,5 tonnes (poids total autorisé en charge) a été commercialisé dès l’année 1980.

A ce jour, il a été décliné en 3 modèles, à savoir le Master I de 1980 à 1997, le Master II de 1997 à 2010 et depuis 2010 le Master III.

Pour le Master I, il était disponible en un moteur essence et deux moteurs diesel, avec des boites de vitesses de 4 ou 5 rapports. Vous aviez également le choix entre une transmission par traction ou propulsion.

Le Master II n’était disponible qu’en diesel avec 8 types de moteurs disponibles (ex : 1,9 dTi, 2,8 dCi…) et a été décliné en deux phases. En ce qui concerne la transmission, c’est une traction et les boites de vitesses soit une manuelle avec 5 ou 6 rapports, soit une automatique 4 rapports.

En ce qui concerne le Master III, il est proposé en différent poids compris entre 2,3 et 4,5 tonnes PTAC. Comme le modèle II, il n’est produit qu’en version diesel avec trois moteurs dCi de 100, 125 et 150 chevaux. La transmission est par traction ou propulsion et la boite de vitesses est soit manuelle, soit manuelle robotisée. Toutes les deux ont six rapports.

Pour assurer ce camion qui est souvent utiliser dans le cadre professionnel, il faut se rapprocher d’assurances spécifiques aux professionnels, ou alors une assurance classique. Les deux enseignes proposeront des contrats spéciaux pour ce type de véhicule.

Ce type de véhicule est aussi utilisé par les particuliers pour leur voyage avec sa modification en camping-car, ou son aménagement.

Il faut donc, pour ne pas vous retrouver avec une assurance trop onéreuse, comparer différentes offres que vous aurez demandé par le biais de devis gratuits et sans engagement. Vous pourrez donc comparer les prix appliqués dans chaque compagnie, les tarifs des différentes franchises… Si vous ne pouvez pas réaliser cette étape de comparaison, pensez que vous pouvez demander à un courtier de le faire à votre place, contre rémunération.