Assurance : remboursement des lunettes cassées

Vous avez cassé vos lunettes ? Si vous disposez d’une mutuelle santé alors vous n’avez aucune inquiétude à avoir. Que faire pour être remboursé ?

Quelles sont les conditions de remboursement ?

Les conditions vont dépendre si vous avez moins de 16 ans ou plus de 16 ans.

  • Pour les moins de 16 ans : il convient de prendre rendez-vous avec votre ophtalmologiste afin qu’il vous prescrive un nouvel équipement de lunette. L’équipement sera pris en charge à condition que l’opticien qui vous délivrera les lunettes précise la mention suivante : « équipement précédemment cassé ou lunettes cassées».
  • Pour les plus de 16 ans : à la différence des moins de 16 ans, il n’est pas nécessaire de retourner chez votre médecin. Si votre ordonnance date de moins de trois ans, vous avez la possibilité de vous faire délivrer de nouvelle lunette par votre opticien. A noter : le remboursement se fera en fonction des conditions habituelles. Il convient de se rapprocher de votre mutuelle afin de connaître le montant des remboursements.

Quel est le montant de la prise en charge ?

Votre caisse d’assurance maladie vous remboursera la nouvelle paire dans les conditions suivantes : les lunettes de vue et la monture seront remboursées à 60 % sur la base de tarifs officiels et ce en fonction de l’âge du patient.

-         Pour les moins de 18 ans : la monture est remboursée sur la base du tarif qui est fixée à 30.49 euros. Pour les verres, cela va dépendre de la correction, mais le tarif varie entre 12.04 € et 66.62 € par verre.

-         Pour les plus de 18 ans : la monture est remboursée sur la base d’un tarif qui est fixé à 2.84 euros. En ce qui concerne les verres, tout comme les moins de 18 ans, le tarif va varier en fonction du degré de correction. Comptez un remboursement entre 2.29 euros et 24.54 euros.

Il convient d’avoir souscrit une assurance complémentaire santé qui pourra prendre en charge une partie voir même la totalité de vos frais pour certaines complémentaires.

A savoir : plus vous êtes âgés, moins vous serez remboursé.

Quelle démarche faut-il suivre ?

Il convient de demander à votre opticien de remplir une déclaration « bris de lunettes ». Le duplicata devra être adressé à votre sécurité sociale.