Assurance de crédit (emprunteur)

Une sécurité pour votre crédit vous sera demandée par votre banque dans le cadre d’un emprunt, par le biais d’une assurance emprunteur. Celle-ci permettra à la banque et vous-même de vous protéger financièrement en cas d’invalidité, d’arrêt de travail ou de décès.
Voici les généralités qu’il faut connaître.

Les différents types d’assurance :

- Décès et invalidité

Cette assurance reste non obligatoire mais fortement conseillée et généralement obligatoire pour les banques. La banque se retrouve protégée en cas de non remboursement du capital restant pour cause de décès ou d’invalidité confirmée par la Sécurité Sociale.

- Perte de l’emploi

Elle permet la prise en charge totale ou partielle des mensualités lors de la perte du travail. Elle présente des restrictions à bien étudier, comme la démission qui n’est pas couverte.

La souscription :

- La banque qui vous propose le prêt

Le prix est établi pour tous les âges et il est le même pour tous les clients. Il est communément appelé « assurance groupe ».

- Un organisme indépendant

Vous pouvez souscrire l’assurance dans un organisme autre que votre banque. Cela permettra d’avoir des propositions plus intéressantes car souvent le tarif est adapté au profil du client. L’âge, la situation familiale, la situation professionnelle… sont pris en compte.

Le montant de l’assurance :

Une fois de plus, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence pour obtenir la meilleure offre qui vous fera économiser sur le coût de votre crédit.

- Pour l’assurance de groupe

Le capital emprunté sert de base au calcul du coût de celle-ci. Le montant de l’assurance reste fixe pour toute la durée du prêt.

Taux de l’assurance x capital emprunté / 12 = mensualité

- Pour un organisme externe

C’est le capital restant dû qui sert de base. L’assurance est donc recalculée chaque année.